Marie Ochka – Mots – Laine feutrée et Papier

DSC_0322Sculptures feutrées, papier mâché, histoires et petits papiers.

Voilà, j’ai choisi ce nom, Marie Ochka, car je suis un peu une femme gigogne, petite et grande à la fois, il y a toujours, et bien vivant quelque part en moi, cet émerveillement dont sont capables les enfants et cet imaginaire sans frontière, un peu magique, où il peut bien pousser des arbres au fond des océans et des anémones avec poissons clowns dans un jardin de terre…

En ce moment, je me laisse mener par le bout des doigts, pour donner jour petit à petit à un morceau d’univers que j’ai intitulé, pour l’instant (je suis une grande adepte des titres transitoires) : « Parce que les mites ne mangent pas le papier »

Newsletter

Page facebook

 

PubFacebook

Pin It on Pinterest